Loading..

Une famille, une vision, une histoire

Le Groupe Riva naît dès les années cinquante de par la vision entrepreneuriale de son fondateur, pionnier de la sidérurgie italienne d’après guerre, Emilio Riva.

 

Le Groupe s’est spécialisé dans la fabrication de produits sidérurgiques longs via le recyclage de ferrailles au four électrique.

 

Après plus de 60 ans d’activité et une production annuelle d’environ 7 millions de tonnes d’acier, le Groupe a établi un leadership reconnu au niveau mondial. Il dispose désormais de sites productifs en Italie, France, Allemagne, Espagne et Belgique.

 

Lorsque le Groupe Riva construit son premier site sidérurgique à Caronno-Pertusella, non loin de Milan, il y fait construire une machine de coulée continue, une des premières au monde.

 

Actuellement, plus de 90% de la production sidérurgique mondiale utilise ce processus révolutionnaire, comme à Caronno en 1964.

L’introduction de cette nouvelle technologie induit d’énormes gains de productivité, réduit significativement les pertes de matière et la consommation d’énergie.

 

En effet, au contraire de la coulée en lingot, laborieuse et aux faibles rendements, la coulée continue permet de couler des demi-produits aux dimensions voisines de celles des produits finis, ce qui réduit drastiquement l’énergie nécessaire à leur laminage.

 On estime à 30% les gains en termes de consommation énergétique et d’émissions de CO2 apportés par cette technologie.

billettes quittant la coulèe continue

Thy-Marcinelle: une deuxième vie

Quand la famille Riva arrive à Charleroi en 1989, l’histoire des Forges de Thy-Marcinelle - vieille de plus de cent ans - s’est éteinte depuis peu, avec en 1980, l’absorption de la société par Hainaut-Sambre et ensuite la création de Cockerill-Sambre.

 

Le Train 300, inauguré en 1971, est au départ un laminoir de barres à béton à deux veines. C’est en 1978 qu’il s’équipe d’un train à fil muni de deux blocks Morgan. Au moment de son rachat en 1989, l’usine est vouée à disparaître.

 

En effet, l’outil est alors alimenté en billettes provenant du haut-fourneau voisin et n’est plus rentable dans un marché surcapacitaire. 

 

En redonnant vie au nom Thy-Marcinelle, le groupe Riva insuffle une nouvelle dynamique et surtout, propose un projet industriel solide.

Afin d’assurer la viabilité économique du site et garantir l’approvisionnement en demi-produits, une aciérie électrique ultra-moderne et dotée d’une coulée continue à huit lignes est construite en 1992.

 

Grâce à cet outil performant et aux développements et améliorations qui lui sont apportées, la production passe de 250.000 tonnes de fil machine en 1989 à près de 800.000 tonnes à peine une décennie plus tard.

Dans le même temps, sans cesse soumis à de perpétuels développements et améliorations, le train à fil de Thy-Marcinelle voit sa gamme de fil machine s’étendre du diamètre 5.5 mm au diamètre 17.5mm.

 

Un outil tourné vers le futur

A l’instar de tous les autres sites du groupe, Thy-Marcinelle dispose d’un outil productif, économiquement performant, sobre en énergie et présentant un impact environnemental faible (les émissions directes et indirectes de CO2 du four électrique de Thy-Marcinelle sont sept fois inférieures à celles de l’acier voie fonte).

 

De plus, l’usine s’inscrit parfaitement dans le contexte d’économie circulaire et de cycles courts: elle recycle des ferrailles en nouvel acier qui, au terme de son cycle de vie, sera récupéré et recyclé de nouveau en acier, et cela sans perte de qualité.

La plupart des ferrailles sont collectées dans un rayon proche de 200 km, transformée en nouveau produits qui seront redistribués dans ce même rayon (70% de la ferraille consommée est acheminée par voie d’eau).

machine de treillis soudés

Un plan pour l’avenir

Dans le souci de moderniser son approche du métier et afin de mieux résister aux importations d’acier à bas prix en provenance des pays tiers, le Groupe Riva a entrepris depuis peu une politique de consolidation de sa chaîne de valeur via le développement de l’aval de sa filière.

Ainsi, en 2017 et 2018, deux machines de production de treillis soudés ont été installées à Thy-Marcinelle. Une troisième est en construction.

 

Trente années se sont écoulées depuis l’arrivée du groupe Riva en Belgique.

 

Nous pouvons regarder derrière nous et être fiers du travail accompli. Grâce à une politique continue d’investissements visant à améliorer le fonctionnement de l’outil, la qualité des produits, la sécurité du personnel et à répondre aux exigences les plus élevées en matière environnementale, la société a pu traverser de nombreuses crises et rester une référence dans le paysage sidérurgique belge et européen.

 

Thy-Marcinelle est une histoire d’hommes et de femmes passionnés.

 

Thy-Marcinelle est un projet basé sur le long terme. C’est pourquoi nous devons regarder droit devant nous et nous préparer à affronter les trente prochaines années.

 

Avec son expérience, son excellence technologique, son personnel, le Groupe Riva veut que la belle histoire de Thy-Marcinelle se poursuive.

 

Les efforts de tous seront nécessaires pour permettre à Thy-Marcinelle de rester une entreprise à l’avant-garde technologique, adaptée à un monde en constante mutation et parfaitement intégrée dans le tissu urbain.

 

Claudio Riva,

Président du Groupe Riva

Claudio Riva,
Président du Groupe Riva